We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

CE François Couture retourne vers le Monde flottant

by CE François Couture

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $7 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Présenté dans une magnifique pochette "gatefold" montrant une version plus complète de l'œuvre picturale de Marie-Eve Chaput. / Comes in a gorgeous gatefold slevve displaying a fuller version of Marie-Eve Chaput's artwork.

    Includes unlimited streaming of CE François Couture retourne vers le Monde flottant via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      $10 CAD or more 

     

1.
Pour ceux qui ne sont pas à leur place Qui se sentent l'x de l'équation Ça ne donne rien de perdre la face Le temps, l'espace ne sont qu'abstraction Pour ceux qui ne savent perdre leur temps Qui courent dans toutes les directions Ralentissez, car finalement Le temps, l'espace ne sont qu'abstraction (François Couture)
2.
3.
4.
Le dos au creux des vagues pourpres Qui me guident vers le Monde flottant Dont l'unique route y menant n'est que déroute Où tous devraient se diriger, mais pourtant Vous me soudez à vos marasmes M'affligez de vos sarcasmes Moi qui ne cherche que la fontaine Pour soûler ma rengaine M'enfuyant vers le Monde flottant Les ailes blessées, brisées, teintées de sang Pourquoi brûler mes fragments de liberté? Qui a le droit de couper le fil de ma pensée? Désolé, mais je dois vous quitter Je ne puis rester longtemps, car là-bas on m'attend Les cheveux caressés par les nuages rose flamand Je laisse le vent me souffler élégamment Vers le Monde flottant, abîme de rêve Où la voix de la mort jamais ne s'élève Mais vous me soudez à vos marasmes M'affligez de vos sarcasmes Moi qui ne cherche que la fontaine Pour soûler ma rengaine M'enfuyant vers le Monde flottant Mes nageoires criblées de réalité perdent leur sang Pourquoi noyer mes rêves veloutés Vous vous croyez sauveurs en me branchant à vos malheures Désolé, mais je dois vous quitter Je ne puis rester longtemps, car là-bas on m'attend L'air poudré de bleu chatouille mes narines M'apparaît alors l'aire divine Du Monde flottant au-dessus de votre soi-disant Paradis terrestre peuplé de néant... ...derthal, mi-homme, mi-animal, source de mon mal Désolé, mais j'ai dû me retirer Dans cet éden interne au fin fond de mes veines J'ose espérer qu'un jour vous me comprendrez Et laissez-moi voguer sur l'océan de mes pensées Je veux errer dans ce monde imaginaire, éphémère Que je voudrais à tout jamais planétaire (Nicolas Houle)
5.
Vue du pont 04:04
Il broie du noir Victime du désespoir Elle l'ignore Elle aurait pu empêcher sa mort L'enfant rêveur Ne réalise pas l'ampleur Le triste vieillard N'accorde même pas un regard Mais moi, je vous vois Vous observe, reste coi Mille larmes aux yeux Vous vous enfoncez de plus en plus creux L'adulte pressé N'a plus le temps d'y penser La foule agitée Ne s'étonne pas du suicidé Les amoureux Des ondes émanent de leurs cheveux Ils sont heureux Malgré la merde qui déferle sur eux Mais moi, je vous vois Vous observe, reste coi Mille larmes aux yeux Vous vous enfoncez de plus en plus creux Mais moi, je vous vois Vous observe, reste coi Larme à l'œil, l'âme en deuil Vous plantez les clous de votre cercueil Mais moi, je vous vois Vous observe, reste coi Mille larmes aux yeux Vous vous enfoncez de plus en plus creux Le révolté Il crie, il court, l'air paniqué Les policiers Ont tôt fait de l'embarquer (Nicolas Houle)
6.
7.
Solitude 06:26
Comment réussir à vivre une vie saine Lorsque deux forces ne peuvent se combiner Pris entre l'arbre et l'écorce Impossible de réconcilier ce monde pourri et cet esprit d'ébène Comment pourrais-je vous dire ce que je ressens? Comment pourriez-vous comprendre ma pensée, ses éléments? Sa complexité vous étonnerait Sa fragilité vous envahirait comme vous envahissez mes rêves Comme vous baîllonnez mon âme qui crie ARRÊTEZ Comme vous baîllonnez mon âme qui crie ARRÊTEZ! Arrêtez vous dis-je, comme si vous pouviez m'entendre J'en ai assez de me stéréotyper, de transgresser mes belles idées Car pour remplir parfaitement ce moule Ma cervelle a éclaté et coule Par cet orifice que forme ma bouche Quelques secondes avant qu'une mouche Ne s'envole avec mes paroles Et les sème aux quatre vents Ou les perde dans un étang Un égout où pourrissent Les cadavres mutilés Ppar cette folle envie d'être accepté par vous Comment réussir à vivre une vie saine Lorsque deux forces ne peuvent se combiner Pris entre l'arbre et l'écorce Impossible de réconcilier ce monde pourri et cet esprit d'ébène Je vogue à des milliers d'années-lumières de vos idées Et vos intentions ne me rejoindront Que lorsqu'elles prendront en considération Mes rêves et mes délires, mes joies et mes passions Mais vous êtes trop nombreux En fait, vous y êtes tous Et exister seul est plus pénible Que de vivre malheureux (François Couture)
8.
I' vit dans sa tombe I' est muet comme une carpe Quand i' fait sa ronde I' met sa cape I' est connaît par cœur Fidèle à son heure I' font son bonjeur I' font son bonheur, c'était lui l'embaumeur C'est ben lui Sam le croque-mort Le jour i' veille sur ses morts La nuit i' surveille leu' corps Qui va s'en occuper quand i' s'ra mort? Pauvre Sam! I'a ses préférés I' fait leurs quatre volontés Quand on l'voit dialoguer On a hâte d'être enterré Pour lui l'sol est sacré Défense d'y cracher I' est contre la légalité La légalité des corps incinérés C'est ben lui Sam le croque-mort Le jour i' veille sur ses morts La nuit i' surveille leu' corps Qui va s'en occuper quand i' s'ra mort? Pauvre Sam! I' passe sa vie à creuser Son trou est déjà préparé Sa tombe est déjà cirée Est déjà cirée mais qui va l'enterrer? C'est ben lui Sam le croque-mort Le jour i' veille sur ses morts La nuit i' surveille leu' corps Qui va s'en occuper quand i' s'ra mort? Pauvre Sam! Pauvre Sam! Pauvre Sam! (Nicolas Houle)
9.
Si 07:16
Et s'il se levait Seul parmi la foule Illuminé, entouré d'un faisceau qui jaillirait Devenant l'idôlatrie, sortant du moule Et s'il se levait Seul au monde Maître de ses rêves les plus mauvais Volant au-dessus de ce peuple immonde Et s'il se levait Devenant vedette Défiant tout de cette volonté qui naît Dirigeant ce monde, atteignant l'objet de sa quête Et s'il se levait Assoiffé de pouvoir Déplaçant ses petits pions désormais Sa nation qu'il ne suffit plus de boire Et s'il se levait Totalement corrompu Riant de son public qui l'appréciait Le méprisant, ne le respectant plus Et s'il se levait Aliéné Se détruisant et détruisant ce qu'il bâtissait Victime de ses propres ambitions gâchées Mais il ne se lèvera pas (Nicolas Houle)

about

Le Monde flottant était mon groupe de musique au tournant de la vingtaine, à Sherbrooke (Québec). Nicolas Houle (mon partenaire d'écriture à l'époque) et moi avons une vingtaine sinon une trentaine de chansons entre 1990 et 1995. Nous avons enregistré deux démos qui, malheureusement, ne rendaient pas justice au matériel et qui ne reverront jamais le jour. Sur cet album, je revisite une partie du répertoire du Monde flottant avec mes oreilles de 2021, y apportant des modifications parfois subtiles, parfois radicales, et réarrangeant le tout. (Quelques examples: Sam et Solitude, en 4/4 à l'origine, sont maintenant en 7/4 et en 3/4 respectivement; Aurore était une chanson pour piano; Si avait plus de répétitions.) Dimensions I : Le temps a été recomposée à partir de souvenirs fragmentaires. Dimensions III: L'abstraction est une nouvelle composition.

Le Monde flottant was my band in my early 20s, based in Sherbrooke (Quebec). My then-writing partner Nicolas Houle and I wrote twenty or thirty songs between 1990 and 1995. We recorded two demos that fell short of realizing the full potential of the material we had, and they will never be reissued. For this album, I revisited selections from Le Monde flottant's repertoire, using my 2021 ears, making subtle changes here, drastic ones there, and rearranging everything from scratch. (Some examples: Sam and Solitude, originally in 4/4, are now in 7/4 and in 3/4 respectively; Aurore used to be a piano-led song; Si contained more repetitions.) Dimensions I: Le temps was recomposed from fragmentary memories. DImensions III: L'abstraction is a new composition.

credits

released August 5, 2021

CE François Couture : voix/voice (1-9), claviers logiciels/software keyboards (1-9), basse électrique 5 cordes/5-string electri bass (1-9), batterie/drum kit (1-2, 5-9), orgue Lowrey Festival/Lowrey Festival organ (6), mélodica/melodica (7), mandoline électrique/electric mandolin (7), Korg Micro Preset (2), transformations sonores d’éléments de 1 et 2/ sonic transformations of elements from 1 & 2 (3), tamboa (4), kalimba (4), banjo (5).

Robin Servant : enregistrements de terrain/field recordings (3-5)
Œuvre visuelle/Artwork : Marie-Eve Chaput
Graphisme/Graphic design : Valeria Ioana Pod

Enregistré de février à mai 2021 au studio Reserved Parking for Musicians Only (St-Faustin–Lac-Carré, Québec). Mixage et matriçage en mai-juillet 2021 par CE François Couture.
Recorded February-May 2021 at Reserved Parking for Musicians Only (St-Faustin-Lac-Carré, Quebec). Mixing & mastering May-July 2021 by CE François Couture.

license

all rights reserved

tags

about

CE François Couture Saint Faustin Lac Carré, Québec

Les François Couture sont légion. CE François Couture fait des musiques exigeantes, étranges et plutôt bruitistes. Il est aussi membre de La Forêt rouge. / There's a lot of François Coutures out there. THIS François Couture (that's what the CE in front means) makes demanding, strange, and rather noisy music. Also plays in La Forêt rouge ... more

contact / help

Contact CE François Couture

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account

CE François Couture recommends:

If you like CE François Couture, you may also like: